Massuda Bensoussan
parait radieuse de voir ces nouvelles mariées, porter le soir de la Hina, sa somptueuse robe de mariage, Kswa el-Kbira, datant de 1898.

(Ce tableau a été agencé chronologiquement d'après les dates de mariages)