Auteur: Nissim Samuel Kakon

Autobiographie traitée de manière dérisoire, iconoclaste et drolatique, mais sans concessions en 45 histoires qui n'ont de dénominateur commun que le fait d'avoir été vraiment vécues par l'auteur.
Ces histoires racontent la vie mouvementée d'un émigrant qui veut à tout prix passer les difficultés du mur érigé par les « Codes occidentaux » tout en y étant empêché par ses propres valeurs communautaires, et dans la narration desquelles on retrouve une forme de philosophie poétique.

Nissim Samuel KAKON est né à Mogador (actuelle Essaouira) le 1er Février 1951.
Avec sa famille,

Photo avec mes parents mes frères et ma sœur, à la veille de quitter le Maroc. En médaillon mes grands-parents y ayant vécu leur vie entière.
il a, comme beaucoup de ses congénères à cette époque, quitté le Maroc pour la France un jour du mois de Février 1956, dans sa sixième année, pour un avenir meilleur. Va-t-il réussir à passer me mur de la reconnaissance sociale que constitue le système occidental, compte tenu des différences considérables qui existent entre le Maroc musulman et la France chrétienne et néo-capitaliste ?
A dix-neuf ans, il fait un séjour de seize mois en Israël à l'issue duquel il reviendra en France. A l'âge de vingt-et-un an, il intègrera Air France où il occupera la fonction de Steward durant cinq années consécutives. Il créera des entreprises et connaîtra parfois à travers elles, de vrais succès commerciaux mais également, comme c'est bien souvent le cas chez les entrepreneurs indépendants, de grosses déconvenues.
A cinquante-huit ans, à la manière des saumons qui reviennent à leur source, il est retourné vivre au Maroc.

Cliquer ICI pour commander.