Mogador, 1897
Ce rideau de tabernacle, parokhet, à la mémoire de R. Isaac Afriat (1810? – 1895), a été confectionné et offert par son épouse Rica Afriat née Elmaleh, à la synagogue familiale de Mogador.
Issu d'une famille de Mogador, alors sous influence britannique, R. Isaac Afriat partit à Manchester pour réactiver son commerce touché par la crise et y mourut.
La date hébraïque du décès (3 Adar 5655) correspondant au 27 Février 1895, est calculée par numérologie, à partir du verset «et Isaac sortit se promener dans les champs […]»
(Genèse, 14,23).

Grâce à la donation de Guy Cohen, arrière petit fils de R. Isaac Afriat, on peut admirer ce splendide parokhet au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme de Paris.