Pour la Défense Nationale ou le cynisme du régime vichyssois (*)